Objectifs

prise en charge kiné

Poursuivre la prise en charge rééducative des enfants handicapés qui nous sont confiés au CRF en nous préparant à un  changement des pathologies accueillies. Les séquelles de poliomyélite ne touchent plus les enfants de moins de 10 ans qui ont été vaccinés. Nous recevons en consultations de plus en plus d’enfants atteints de paralysies cérébrales. Cela nécessite une évolution pour adapter nos prises en charges rééducative et une adaptation du  personnel du centre.

 

encadrement scolaire

Pour l’internat, l’évolution va se faire avec  la même remarque concernant l’évolution des pathologies reçues et les possibilités de scolarisation des enfants en milieu ordinaire dans les écoles de Ndiaganiao. Le partenariat avec les écoles de Ndiaganiao va devenir encore plus important ainsi que l’encadrement scolaire et rééducatif des enfants au centre.
Nous avons eu la satisfaction en Juillet 2010 d’avoir notre premier bachelier et de voir partir un des enfants de l’internat aux Etats-Unis, grâce à un programme de coopération entre le Sénégal et les USA qui offraient en 2010, aux douze meilleurs élèves des classes de 4ème au Sénégal, la possibilité de poursuivre leur scolarité jusqu’au bac en Amérique avec bourse et hébergement dans une famille d’acceuil.

chirurugie
La première mission chirurgicale s’est déroulée à Thiès en mars 2009 et a permis d’opérer 9 enfants. Le coût d’une intervention est estimé à 300€ par enfant. D’autres enfants sont à opérer. La réalisation des missions de chirurgie dépend des fonds réunis à cet effet.

 

 

 

travail pluridisciplianire

Evolution des pratiques rééducatives grâce à une présence plus régulière d’équipe française pluridisciplinaires venant en renfort de l’équipe locale sénégalaise. Il s’agit de missions régulières de 15 jours en moyenne de kinésithérapeutes, d’ergothérapeutes, d’orthoprothésistes et de médecins MPR avec un besoin d’infirmières et d’aides soignantes pour les missions post-opératoires.

 

 

Le projet agricole TIPA :

récolte tomate mars 2009

Le premier projet maraîcher a eu pour objectif de valoriser 2 hectares de terrain en collaboration avec les paysans de DABDIOR, un des villages de la communauté rurale. La préparation du terrain et l’installation du matériel pour le goutte à goutte a débuté en janvier 2008.

Handisables a ainsi pu apporter au village une technologie innovante et poursuit dans la communauté rurale le développement d’autres projets d’irrigation au goutte à goutte avec le soutien prolongé de l’Ambassade d’Israël au Sénégal et l’appui financier du conseil régional de Picardie qui nous a permis l’envoi de matériel performant pour la station de pompage (groupe électrogène et pompe).

La rénovation des anciens locaux :

Ils datent de 1994. Leur remise en l’état est en cours.
Nous avons été aidé par le Club internationnal féminin de Dakar.

Rénovation des locaux

 

L’installation d’un atelier d’appareillage orthopédique :

L’installation d’un véritable atelier d’appareillage au centre est en cours, il sera opérationnel courant 2015.
L’ensemble des machines d’appareillage orthopédique est un don du CHU d’Amiens. L’acheminement s’est fait par container.
Le fonctionnement est possible grâce au 2ème groupe électrogène que la subvention du Conseil Régional de Picardie nous a permis d’acquérir et d’envoyer sur place.